Philippe Papin

  • Professeur (PI)CRCAO UMR 8155

Contact Info:

Thèmes de recherche

Le Vietnam à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles).

L’époque moderne, prise entre deux siècles courts dont l’armature confucéenne a durablement fasciné l’historiographie, joue un rôle essentiel dans l’histoire du Vietnam. Elle a vu se mettre en place des pouvoirs seigneuriaux qui, affranchis de la tutelle de l’empereur, ont développé leurs propres logiques politiques, militaires, religieuses et commerciales. Tandis qu’au sommet de l’Etat les institutions et les manières de gouverner étaient bouleversées, d’anciennes pratiques locales refaisant surface, par exemple les sacrifices, la société rurale a profité du relâchement de la surveillance pour se donner de nouvelles règles de fonctionnement et, dans tous les domaines, davantage d’autonomie. Philippe Papin se consacre à l’étude de cette période, singulièrement dans les campagnes du nord du Vietnam.

Épigraphie du Vietnam.

L’étude de l’époque moderne est facilitée par l’existence d’un immense corpus épigraphique. Alors qu’il existe moins de 100 inscriptions avant le XVe siècle, et moins de 200 au XVIe siècle, elles sont plusieurs milliers à chaque siècle suivant, avec une envolée à la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècles. Chaque village du Nord possédait des stèles, dressées dans la pagode et la maison communale, et dans la plupart des cas les possède encore. Ces copies gravées dans la pierre de documents écrits sur le papier, lesquels ont tous disparu, nous renseignent sur la vie locale, un peu comme le feraient des actes notariés, à travers une langue qui est souvent très particulière. Philippe Papin s’intéresse aux donations pieuses individuelles, soit près des deux tiers du corpus total, qui emmènent ses recherches à la lisière de l’histoire religieuse et de l’histoire économique.

Enseignement

Séminaire à l’Ecole pratique des Hautes Etudes :

  1. Histoire du Vietnam, XVIe-XVIIIe siècles.
  2. Etude de philologie sino-vietnamienne à travers un corpus d’inscriptions du XVIIe siècle.